×
Pass
Pass Par Dr Mohamed BENABID
Le 22/10/2021

Le pass vaccinal s’invite dans quelques jours pour un débat qui s’annonce chaud au Parlement. L’entrée en vigueur, controversée, du dispositif mérite, il est vrai, moult... + Lire la suite...


+ DE BONNES SOURCES
E-commerce: 14,9 millions d'opérations à fin septembre Par Fatim-Zahra TOHRY
Le 22/10/2021

Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 14,9 millions d'...

+ de Bonnes Sources...
Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/lecotest/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/lecotest/public_html/includes/unicode.inc).

L’UIR championne en dépôt de brevets

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5983 Le 06/04/2021 | Partager
L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle la classe N°1 au Maroc
1re position depuis 2017 au niveau de l’Afrique et de la région Mena
A son actif, 424 brevets dont 78 internationaux

Encore une consécration pour l’Université internationale de Rabat (UIR). L’Organisation mon­diale de la propriété intellectuelle (WIPO) vient de classer l’Univer­sité en tête de peloton en termes de dépôt de brevets pour l’année 2020 au Maroc. Avec 26 brevets pour les trois dernières années, l’université se place loin devant les autres insti­tutions nationales.

Une belle récompense pour l’éta­blissement qui a fait de la recherche et de l’innovation son cheval de bataille. En effet, l’université col­labore avec des laboratoires de re­cherche à envergure internationale. Elle a pu décrocher une douzaine de contrats de recherche en aéronau­tique, efficacité énergétique, ou en­core en énergies renouvelables. Elle a également pu lever des fonds au­près d’organismes de recherche au niveau national, tels que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le CNRST et Masen, mais aussi au niveau in­ternational, avec la Commission eu­ropéenne, la NSF (National Science Foundation) américaine, l’Armée américaine, l’Icarda (Centre inter­national de recherche agricole dans les zones arides) ou encore la coopé­ration française et belge.

Pour rappel, en 2017, l’UIR a ra­flé la première place en Afrique en matière d’innovation. Elle a été clas­sée première en matière de dépôt de brevets sur le continent par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic). Ce classe­ment ressort d’une étude réalisée par l’Office en s’appuyant sur la base de données des brevets en ligne, Orbit, pour la période 2012-2017. Elle occupe, par ailleurs, la 1re posi­tion depuis 2017 en termes de dépôt de brevets au niveau de l’Afrique et de la région Mena, avec actuelle­ment un portefeuille de 424 brevets, dont 78 internationaux. L’UIR a, en outre, décroché l’Award National «technology innovation» du minis­tère de l’Industrie en 2017, et le prix de l’innovation de «Web of science» en 2019.

Rabat Business School: Forte employabilité des lauréats

luir-083.jpg

La busi­ness school de l’UIR aussi se distingue. L’école a réalisé une étude sur l’employabilité auprès de plus de 1.200 lauréats des programmes masters. L’étude prend en consi­dération le contexte pandémique qui a ébranlé le marché de l’emploi. Ainsi, les formations de Rabat Business school offrent des taux d’insertion élevés: 90% pour le programme Grande école-master in management, 87% pour le master «Human Resources Management», 84% pour le master «International Business», ou encore 83% pour le master «Strategic Marketing & Digital», et 82% pour celui en «Finance et Économie appliquée». Par ailleurs, l’enquête relève que les diplômés sont très prisés auprès des entreprises opérant dans le commerce international et logistique, l’industrie et BTP, et la banque et finance.

Tilila EL GHOUARI

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite