×
Pass
Pass Par Dr Mohamed BENABID
Le 22/10/2021

Le pass vaccinal s’invite dans quelques jours pour un débat qui s’annonce chaud au Parlement. L’entrée en vigueur, controversée, du dispositif mérite, il est vrai, moult... + Lire la suite...


+ DE BONNES SOURCES
E-commerce: 14,9 millions d'opérations à fin septembre Par Fatim-Zahra TOHRY
Le 22/10/2021

Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 14,9 millions d'...

+ de Bonnes Sources...
Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/lecotest/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/lecotest/public_html/includes/unicode.inc).

Recrutement: Le «wait and see» prime

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:6003 Le 04/05/2021 | Partager
En mars, les ouvertures de postes reculent de moitié par rapport à 2020
Faute de visibilité, les entreprises misent sur la prudence
Les conclusions du baromètre Rekrute.com

Voilà plus d’un an que la crise pandémique sévit. L’emploi en a pris un sacré coup. A fin 2020, l’économie nationale a perdu 432.000 postes, contre une création de 165.000 un an plus tôt, selon le HCP. Le taux de chômage est ainsi passé de 9,2 à 11,9% (15,8% en milieu urbain). Entre le premier trimestre 2020 et celui de 2021, le marché du travail a perdu 202.000 postes.

informatique-003.jpg

Malgré le repli enregistré, les métiers du call center continuent de se placer en tête des fonctions les plus recherchées. En mars dernier, ils ont représenté plus de la moitié des postes ouverts sur Rekrute.com. Néanmoins, avec la vague de digitalisation accélérée par la crise pandémique, la fonction informatique/électronique a vu sa part monter de 16 à 27%

La tendance à la baisse de l’emploi est visible à travers le baromètre de Rekrute.com. En mars dernier, le site d’emploi, spécialiste de l’e-GRH, a enregistré 1.086 annonces de recrutement postées sur sa plateforme, contre 1.311 en mars 2020, soit un recul de 17%. Toutefois, en termes de postes ouverts, la chute est encore plus impressionnante. Quelque 4.583 ont été ouverts, contre 9.032 en mars 2020, soit -49%. En mars 2019, environ 11.046 postes avaient été recensés. Par rapport à 2019, le repli est donc de plus de 58%.

«Le mois de mars n’a jamais été une période propice aux recrutements. En effet, avec les clôtures de comptes ainsi que la validation des budgets annuels, mars ne constitue pas un mois de forte activité», relève le jobboard.

«Depuis mars 2020, les entreprises ont continué à gérer leurs priorités, car l’économie marocaine jouissait encore de son rythme habituel, porté par un effet d’optimisme. Malheureusement, en mars 2021, en parallèle des restrictions que nous vivons, le marché n’avait pas encore retrouvé son effervescence d’avant. Les entreprises ne pouvant pas se projeter, nous vivons une situation extraordinaire où le maître mot demeure wait and see, en essayant au maximum de résister et de préserver le plus d’emplois possible», explique-t-il.

En revanche, aucun changement concernant le classement des fonctions en un an. Les métiers du call center continuent de concentrer la plus grosse part des postes ouverts, avec pas moins de 51% du total des offres (voir illustration). D’autres fonctions gagnent, cependant, du terrain, notamment l’informatique /électronique, dont la part est passée de 16% en mars 2020, à 27% au même mois de 2021.

Ahlam NAZIH

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite