×
Pass
Pass Par Dr Mohamed BENABID
Le 22/10/2021

Le pass vaccinal s’invite dans quelques jours pour un débat qui s’annonce chaud au Parlement. L’entrée en vigueur, controversée, du dispositif mérite, il est vrai, moult... + Lire la suite...


+ DE BONNES SOURCES
E-commerce: 14,9 millions d'opérations à fin septembre Par Fatim-Zahra TOHRY
Le 22/10/2021

Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 14,9 millions d'...

+ de Bonnes Sources...
Recevoir notre newsletter

Open Sky International vise plusieurs écoles au Maroc

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:6037 Le 22/06/2021 | Partager
Le groupe scolaire mise 500 millions de DH sur cinq ans
Le 1er établissement démarre en septembre à Casablanca avec 180 élèves
Une ouverture à Rabat en 2022
open-sky-international-037.jpg

De 2022 à 2030, le groupe souhaite ouvrir une cinquantaine d’établissements dans 30 à 40 pays, dont une dizaine à horizon 2026 avec une capacité de 5.000 élèves (Ph. Pexels)

Un nouvel acteur fait son entrée dans l’enseignement privé au Maroc. Il s’agit d’Open Sky International, un groupe scolaire porté par deux fondateurs, Emmanuel et Rose Fayad. Créé en 2012 en France, le groupe ambitionne de devenir leader mondial des écoles internationales trilingues.

Pour le démarrage de son expansion à l’étranger, l’enseigne a opté pour le Maroc. «C’est le premier pays qui a été choisi suite à une étude que nous avons menée. Outre nos liens historiques et d’amitié, le Maroc occupe une place de leader dans un continent très largement francophone», souligne Emmanuel Fayad.

Le premier établissement au Maroc se situera à Casablanca, au quartier Oasis, dans le bâtiment d’une ancienne école. Rénové et rééquipé avec les mêmes outils des écoles d’Open Sky International, l’établissement accueillera 10 classes de 18 élèves, de la petite section de maternelle à la fin du primaire. Il ouvrira ses portes dès la rentrée de septembre 2021. Les inscriptions ont d’ores et déjà commencé.

L’école adopte une approche trilingue. Au Maroc, les enseignements se feront à 40% en français, 40% en anglais et 20% en arabe. Le programme est conçu selon les méthodes pédagogiques les plus innovantes (mathématiques de Singapour, méthode Jolly Phonics pour l’apprentissage de la lecture et l’écriture, littérature classique française, anglaise et arabe). Des activités telles que le sport, le théâtre, le jeu d’échecs, capoeira brésilienne…, sont également prévues.

Aucun test de sélection n’est prévu à l’entrée. «Nous sommes convaincus qu’il y a du potentiel dans chaque enfant, et c’est notre devoir et notre engagement de le révéler», explique Fayad.

L’objectif est d’ouvrir une cinquantaine d’écoles dans le monde d’ici 2030. D’ailleurs, un établissement ouvrira également en septembre 2021 au Caire. Au Maroc, une enveloppe de 500 millions de DH sera mobilisée pour les 5 ans à venir. Les projets à court terme prévoient l’ouverture de plusieurs établissements allant de la maternelle au lycée à Casablanca puis à Rabat, d’ailleurs une ouverture est prévue à Rabat en septembre 2022.

Tilila EL GHOUARI

 

 

 

 

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite