×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

L'Edito

Immunité

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:5969 Le 17/03/2021 | Partager
dr_mohamed_benabid.jpg

LE déroulement de la campagne de vaccination ne doit pas faire baisser la garde dans la lutte anti-Covid. Des indices inquiétants de relâchement sur les gestes barrières sont constatés comme si la pandémie était derrière nous. Certaines régions et villes sont devenues des zones non masque. Non la bataille est loin d’être gagnée. Un peu partout, l’apparition de nouvelles variantes fait planer le risque de résurgence de pics épidémiques. Et même si cela devait se produire, un plaidoyer pour un durcissement du contrôle ne fera pas consensus. Du moins pas pour les activités économiques qui continuent pour beaucoup d’entre elles de panser les plaies de cette terrible année 2020.

A la même période de l’année dernière, alors que le monde entier manquait de recul, le Maroc n’a dû son salut qu’à sa capacité à se discipliner et à sa réactivité. La formule hard du dispositif d’urgence sanitaire, inévitable au départ, a été remplacée progressivement par une stratégie plus sélective pour ne pas frôler la paralysie. A condition que la population se prête au jeu. Le retour à des espaces de liberté, aussi peu nombreux sont-ils en comparaison à la vie normale, est à ce prix. C’est cet état d’esprit qu’il faut continuer de respecter. Il faut certes se féliciter de la capacité à ajuster les réponses, mais il faut se rappeler que c’est une stratégie à double tranchant: le desserrement comme le tour de vis. Personne n’a envie de revivre ce dernier scénario, celui des souvenirs et pesanteurs d’un confinement plus radicalisé. Pour l’heure, il ne reste qu’à faire preuve de patience et laisser la vaccination faire son travail sur le chemin de l’immunité collective. Faisons en sorte de ne pas avoir à prendre des décisions difficiles

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc