×
Pass
Pass Par Dr Mohamed BENABID
Le 14/11/2022

Le pass vaccinal s’invite dans quelques jours pour un débat qui s’annonce chaud au Parlement. L’entrée en vigueur, controversée, du dispositif mérite, il est vrai, moult... + Lire la suite...


+ DE BONNES SOURCES
E-commerce: 14,9 millions d'opérations à fin septembre Par Fatim-Zahra TOHRY
Le 14/11/2022

Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 14,9 millions d'...

+ de Bonnes Sources...
Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/lecotest/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/lecotest/public_html/includes/unicode.inc).

Banques: La position de change réduite

Par L'Economiste| Le 29/09/2021 - 14:27 | Partager
Banques: La position de change réduite

La position longue de change des banques s'est établie à 4 milliards de dirhams (MMDH) durant la période allant du 20 au 24 septembre courant, contre un plus haut de 9 MMDH une semaine auparavant, indique Attijari Global Research (AGR), dans sa récente note "Weekly Mad Insights - Currencies".

"Bank Al Maghrib est intervenu sur le marché des changes interbancaire pour la première fois depuis 2018, en procédant cette semaine à 3 opérations de rachat de devises pour un total de 671 millions de dollars américains. Ces interventions ont été réalisées à des conditions avantageuses permettant de réduire la position longue de change des banques à 4 MMDH", explique AGR.

Compte tenu des anticipations des opérateurs quant à la reprise des flux imports, les spread de liquidité du dirham restent à des niveaux proches de la limite de la bande inférieure à -4,98%, fait savoir la même source, notant que sous l'effet de la parité EUR/USD, le dirham se déprécie au terme de cette semaine de -0,3% face au dollar.

Eu égard aux conditions de liquidité du marché des changes, "les stratégies de couverture du dirham sont toujours judicieuses", soulignent les analystes d'AGR, ajoutant que la position longue des banques marocaines toujours soutenue par des opérations d’import en devises à court terme, les conforte dans leur recommandation de "couvrir les opérations d’export en dollar".